Wiki Ère des Hiérarques

Ère des Hiérarques


Présentation

L’ère des Hiérarque est la plus ancienne période de l’Histoire de la galaxie dont on ait quelques traces aujourd'hui. Les éléments qui ont traversé les strates et sont parvenus jusqu’à nous sont rares et mystérieux, si bien que la plupart des informations concernant cette époque antique tiennent plus du mythe que de la réalité. On sait qu’à cette époque une bonne partie de la galaxie était sous la tutelle des Hiérarques, un empire extrêmement avancé technologiquement. Nul ne connaît l’origine de cet empire ni sa longévité, mais la seule certitude qu’on ait à son sujet est qu’il a mystérieusement disparu vers -1800, et avec lui son savoir démesuré, provoquant l'Époque Sombre.

Époques de l’ère Hiérarque

L’expansion humaine. [Dates inconnues]

Bien qu’on ne sache absolument pas quand l’Humanité a pris le contrôle de la galaxie et que sa planète d’origine ait été oubliée, les scientifiques ont démontré récemment que l’humanité entière provient d’une seule et même planète. Ceci laisse supposer qu’elle a colonisé l’intégralité de la galaxie planète après planète, système après système. Il est impossible de dire quelle durée cela a pu prendre, mais il est presque sûr que cela ait duré plusieurs strates. Il est à noter que l’absence d’autres formes de vie intelligente laisse à penser que s’il y en a eu un jour dans la galaxie, l’Humanité en a effacé toute trace.

On considère que le début de l'histoire galactique commence une fois l’Empire Hiérarque fondé et stabilisé au centre de la galaxie. Certains prétendent que les Hiérarques eux-mêmes sont à l’origine de cette colonisation, mais cette hypothèse est remise en cause par l’absence de preuves tangibles et par la présence plus probable d’autre empires contemporains aux Hiérarques.

L’apogée [Jusque vers SEG-1800]

On sait avec certitude que les Hiérarques possédaient la technologie du déplacement à vitesse supra-luminique ainsi que des technologies de communication instantanée inter-systèmes ce qui explique l’étendue de leur empire et leur domination supposée de la galaxie. Nombre de légendes évoquent les Hiérarques comme une civilisation largement supérieure à celles actuelles. On leur prête généralement une longévité extrême et l’immunité aux maladies, quand ce n’est pas carrément l’immortalité. D’anciennes légendes ayant traversé l'Époque Sombre les présentent carrément comme une race supérieure dont nous ne serions que les rejetons tandis certains mythes des vieux royaumes qui leur font référence mentionnent des personnages ayant des similarités troublantes avec les Dieux de certains cultes actuels. Quelle que fût l’étendue de leur pouvoir, il est communément admis que cet Empire dura plus d’une dizaine de strates, qu’il domina complètement le centre de la Galaxie et qu’il était régulièrement en guerre à ses frontières, vraisemblablement contre des empires plus petits ou des systèmes pirates ou barbares. Une théorie farfelue voudrait que la forme étrange et inexplicable de notre galaxie soit de leur fait : ils auraient volontairement détruit des secteurs entiers pour limiter la taille de leurs frontières extérieures.

La Chute [vers SEG-1800]

Les hypothèses sur la chute des Hiérarques, et avec eux la disparition des technologies nécessaires à l’expansion spatiale, sont nombreuses. On date cette époque aux environs de -1800. Néanmoins, Luzikan Volteplume, célèbre historien de Valarion, la situerait quant à lui à une date encore antérieure, bien qu’il semble improbable que l'Époque sombre ait duré aussi longtemps.

Voici les hypothèses les plus crédibles ainsi que quelques autres jugées extravagantes bien qu’également plausibles selon les pouvoirs qu’on prête aux Hiérarques.

La pandémie : une maladie alors inconnue (découverte dans le permafrost d’une planète ou fabriquée comme arme bactériologique selon les versions) aurait annihilé plus de quatre-vingt dix pour cent de la population galactique, causant l’effondrement des structures et la perte de quasiment toute la technologie. Cette hypothèse est relayée par de nombreux scientifiques de renom car elle s’explique facilement, néanmoins il serait étonnant qu’une civilisation avec autant de savoir soit incapable de préserver au moins quelques systèmes d’une pandémie.

L’effacement : en se basant sur l’hypothèse hautement probable que tout le savoir, les chaînes de production et la quasi-totalité de l’administration étaient basées sur l’informatique et géré virtuellement, un virus trop virulent lancé par un groupe rebelle ou un simple fanatique aurait détruit de façon permanente toute l’informatique de l’empire Hiérarque, de la production de nourriture au système bancaire en passant par les télécommunications et les vaisseaux spatiaux, causant l’effondrement du système. Il est cependant difficilement imaginable qu’un virus informatique puisse effacer totalement et de façon définitive des données à une telle échelle.

L’abandon volontaire : Les Hiérarques auraient inventé une arme de destruction systémique, capable d’anéantir des systèmes entiers sans laisser de trace. La perspective d’une guerre galactique où les belligérants auraient la puissance de feu nécessaire à l’extinction définitive de l’Humanité aurait poussé celle-ci à détruire volontairement tout le savoir relatif à cette arme, et plus encore par sécurité. Bien qu’elle soit de prime abord incongrue, cette hypothèse reste relativement crédible, de nombreux mythe des vieux royaumes faisant référence au Feu de Chair ou Feu Carné, un fléau prétendument capable de détruire durablement toute activité biologique à l'échelle d’une planète. Une autre version propose l’idée que la technologie utilisée à outrance par les Hiérarques rendait infertile une part de plus en plus large de leur population, les poussant à choisir entre la survie de l’Humanité ou le confort apporté par la technologie.

Le départ de la Galaxie : cette hypothèse possède deux versions : l’une tient plus de la croyance spirituelle tandis que l’autre lui prête une justification scientifique. les Hiérarques auraient, selon le cas, soit atteint une sorte de niveau de conscience spirituel supérieur qui les aurait simplement transporté ailleurs (autre dimension en général), soit atteint un tel niveau technologique qu’ils seraient simplement partis sur une autre galaxie, lassés par celle-ci et ses guerres perpétuelles, la laissant aux mains des peuplades primitives, des pirates et des empires limitrophes.