Wiki Attentats de Midgaril

Attentats de Midgaril


En 41, l'Empereur était en visite à Midgaril pour rendre hommage à Alba Valseciel, qu'il considère souvent dans ses écrits ou ses discours comme "la plus grande personnalité depuis des strates". Pour célébrer leur alliance, Akhéna et Alba choisirent de fiancer leurs enfants. En effet, Hakagamon, âgé déjà de 18 ans, fut promis à Héléna qui n'avait que 4 ans. Alors même qu'ils paradaient sous les acclamations d'une foule unanime, surgirent dans le ciel ce qui ressemblait à des drones. La plupart d'entre eux furent éliminés par les différents systèmes de défense et de sécurité. Mais une petite dizaine d'engins parvint à lâcher ses charges explosives. Aucune n'eut le temps de toucher le sol, mais alors qu'elles explosaient dans l'air, elles libérèrent plusieurs milliers de fragments ardents. Dans la foulée, il y eut de grosses explosions sur plusieurs emplacements le long du cortège. Protégés par des boucliers magnétiques, bien qu'étant semble-t-il des cibles prioritaires, les représentants des familles d'Akhéna et Valseciel furent épargnés. Lorsque les amas de poussière et les fumées furent dissipés, l'Allée des Gloires de Midgaril ressemblait à un immense charnier. On dénombra 19 683 morts dont le mémorial fut construit sans délai.

Il n'y eut aucune revendication pour cet acte terroriste. L'Empire l'attribua, bien sûr, aux Cardaniens magothistes qu'il traquait sans relâche et jugeait sévèrement au Grand Tribunal. Certains pensaient que c'était les Nervéens qui avaient planifié leur vengeance sur les Valseciel. La technicité et l'organisation minutieuse de ces attentats éloignaient déjà beaucoup de groupes réfractaires à l'Empire de la liste des suspects. Akhéna promit de régler une fois pour toutes le cas des Cardamines, et Alba se porta volontaire pour asséner le coup de grâce à Magoth