Wiki Bataille de Flammargon

Bataille de Flammargon


Sûr de son fait, Gaïus arrive à Flammargon comme s’il avait déjà gagné. Il entame son approche habituelle en sommant la planète de se rendre. Pour la première fois, un homologue ennemi lui répond. Le Guide Suprême des Cardaniens, Magoth, s’adresse alors à Gaïus : « Que les impériaux fassent une offrande aux dieux de Flammargon et s’en aillent à jamais, sinon ils constitueront eux-mêmes cette offrande. » Gaïus ordonne alors à ses officiers de lancer l’attaque. Un immense combat commence et le premier choc semble à l’avantage de Plector, mais rapidement les Cardaniens prennent le dessus. Leur mobilité et leurs compétences de pilotage sont exceptionnelles. Gaïus comprend alors qu’il n’a eu affaire jusque-là qu’à l’avant-garde de l’armée cardanienne. Surprenante et sans peur, la flotte de Magoth fait des ravages dans les rangs impériaux, comme on n'en avait pas vécu depuis la prise de Varbès. Submergé et désorganisé, Gaïus se voit obligé de battre en retraite. De nombreux vaisseaux sont pris par les Cardaniens, la plupart sont détruits. Les prisonniers akhéniens sont emmenés à Baal’Kar et sacrifiés à Ahriman en l’honneur de la victoire de Magoth.