Wiki Tentative de rébellion du Sultanat Tahar

Tentative de rébellion du Sultanat Tahar


A la mort de son père, le Sultan Abdali, Kabib Tahar considère que le traité d’allégeance à l’Empire n’est plus valide. Il trouve alors des partisans et fait sécession. Sa soeur Rahda Tahar n’est pas du même avis. Elle est sur le point de se marier avec Oleg Kovahk et entretient de très bonnes relations avec de nombreux impériaux. Elle préfère la vie à la cour d'Akhenion que celle à Al-Agabra et sait ce qu’il est advenu de tous les séparatistes et rebelles. Alors que Kabib renforce Al-Agabra et réussit à lever une importante flotte taharide, Rahda focalise ses efforts sur Varbès, où beaucoup de Taharides rejoignent son camp. Alors que le complot est dévoilé à Akhéna par Rahda, la flotte de Samuaïl Kovahk se met immédiatement en route pour Varbès afin de fusionner avec celle de Rahda. Kabib tente d'obtenir l’avantage de l'initiative en attaquant le premier, mais il n’est pas aussi compétent que son oncle Djalil. Sa flotte, attendue, est mise en pièces par celle de Samuaïl Kovahk dès son arrivée. Kabib est fait prisonnier, jugé puis exécuté. Rahda prend la tête de l’administration des domaines taharides.