Wiki Bataille de Varbès

Bataille de Varbès


Galvanisé par le triomphe et le sacre d’Akhéna, Gaïus Plector se lance dans la campagne contre les Taharides avec énormément de détermination. Ayant interprété l’absence du sultan Abduli Tahar lors du couronnement d'Akhéna comme une provocation, il place sa flotte en orbite de Varbès, capitale économique du Sultanat Taharide, et commence à bombarder les centres de production. La flotte de Djalil, frère du Sultan Abduli, est au moins tout aussi vaste et dispose d’une énorme puissance de feu. Cependant les blindages des vaisseaux impériaux sont résistants et les nouveaux boucliers spéculions, fraichement développés par les équipes de recherche de l'université de Miralumen, sont conçus pour atténuer la puissance des lasers de manière considérable. Pourtant Djalil, étant grand stratège, met rapidement à mal la flotte impériale. En détruisant le vaisseau du major Akhéan Plector, premier fils du Grand Amiral Gaïus, il provoque chez ce dernier une furie sanguinaire qui fait trembler ses officiers les plus expérimentés. Le vaisseau amiral de Gaïus rompt la formation, menaçant tout l’équilibre de la flotte impériale. Gaïus mène son monstre de l’espace, l’Aquila I, en plein coeur de la formation ennemie, là où était supposé se trouver le vaisseau de Djalil Tahar. Cette manoeuvre inattendue perturba énormément la flotte taharide dont les officiers avaient étudié les tactiques de guerre impériales. Ce comportement irrationnel de Gaïus Plector ouvrit une brèche et éparpilla le dispositif de défense des Taharides. Suivant le mouvement, les destroyers impériaux atteignirent rapidement les vaisseaux de commandement ennemis et les détruisirent un à un, mettant en déroute les hommes de Djalil, qui mourut dans la bataille.