Forum Roleplay Il était une fois l'Empire

Il était une fois l'Empire

luneverte

Ici vous êtes invités à créer, raconter, expliquer les rituels, les aventures, les passions, les petites manies et autres faits croustillants ou pas de l'Empire.

Par contre n'oubliez pas dans vos RP que certains joueurs sont très jeunes... donc essayez d'éviter le + de 18ans...

luneverte, 21 jan. 2016, 16h42

Anonyme

Le coup d'Etat terminé et le Dynaste Ifrahan élut nouvel Empereur, Sir Peak courrait dans tous les sens.

Sir Peak, Paganiste Impérial et adepte du prosélytisme des rites Cardanites, s'était empressé de soumettre l'unification du nouvel Empire sous une seule Religion et sous la protection des Dieux originaux.

Ifrahan était un Forcemondiste, mais il avait visité les anciennes citées de Cardan et il avait eu la chance de rencontrer quelques Paganistes avisés. Intrigué par cette religion liée au culte de son aïeul, Ifrahan avait beaucoup étudiés les textes sacrés et il avait fini par comprendre ce que croyant voulais dire. Ifrahan avait donc fait le choix de se convertir et de devenir le premier Empereur Akhénien qui respecterait la vraie foi.

Sir Peak devait maintenant s'atteler à la lourde tâche de l'organisation de la Cérémonie de conversion

Un culte était prévu dans la grande cathédrale d'Ahriman sur la planète 51 Pegasi b, ainsi, qu'un diffusion en Univovision. Le culte serait ordonné par Sir Peak en sa qualité d'Archevêque du Clergé de Karn.

Que de belles perspectives et quel aboutissement après ce parcours chaotique.

édité le 22.01.2016, 12:11

Anonyme bannis, 22 jan. 2016, 12h10

florang outan

Bonjour mesdames et messieurs et bienvenue en ce jour d'élections impériales. Une fois n'est pas coutûmes, les 2 candidats Alecto et Ifrahan se sont accordés pour faire voter les sujets de l'Empire avant de tenter leur coup d'état.

On peut dire que cette campagne est partie sur les chapeaux de roues. A peine les présentations d'usage terminées, les prétendants doivent faire face à une première volée de questions. La course est lancée. Alecto avance rapidement de question en question en sautant habilement au dessus des obstacles. Ifrahan semble en léger retard, il contourne le premier obstacle puis tente de réduire l'écart à bride abattue. Alecto continue sa course en tête acclamée par la majorité des Dynastes. Nous sommes maintenant à mi parcours, Ifrahan négocie parfaitement son virage pour revenir aux coudes à coudes. Quel suspens, les 2 concurrents approchent de la dernière ligne droite, une ola démarre des tribunes inférieures d'où les nobles entonnent « Ifrahan Empereur ». Mesdames et messieurs c'est incroyable ce que nous vivons en direct, porté par ces vivats, Ifrahan produit une magnifique accélération qui laisse Alecto sur place. Ifrahan continue sur sa lancée, Alecto peine à le rattraper, elle semble avoir le souffle coupée malgré les encouragements des Dynastes. Ifrahan possède toujours 2 bonnes longueurs d'avance. La ligne d'arrivée n'est plus qu'à quelques minutes, Ifrahan passe devant la tribune d'honneur. Il semble troublé par les cris hostiles de certains Dynastes. Ifrahan ralentie. Alecto se rapproche mais semble accuser trop de retard. L'arrivée à quelques secondes et c'est Ifrahan qui remporte cette course au coup d'état. Ifrahan Empereur !

Mesdames et messieurs il est temps pour moi de rendre l'antenne. C'était Léon The Trône, journaliste impérial en direct depuis l'Empire.

florang outan, 22 jan. 2016, 13h18

luneverte

Florang merci XD c'est juste superbe !

luneverte, 22 jan. 2016, 13h23

Anonyme

Après sa nomination à la charge de Chef de la Curie Impérial, Sir Peak, Archevêque du Clergé de Karn, était bienheureux. Et maintenant qu'il venait d'être nommé par l'Empereur, Primat de l'Empire Akhénien, il était aux Anges Galactiques !

Un titre honorifique, bien que non-héréditaire, mais de rang 3 (équivalant à prince de Sang) et surplombant les autres cardinaux de la curie impériale.

C'est décidé, il ne chômerait pas et n'aurait pas de répit avant d'avoir établit un Clergé par secteur conquis!

D'ors et déjà, l'Archevêque Tnoiseagogo du Clergé d'Ahriman, venait d'ouvrir le Clergé d'Ahriman dans le secteur 1. Ainsi avec son Clergé de Karn du secteur 40, la bonne parole était en route dans le Saint Empire de Régalion III.

édité le 25.01.2016, 21:21

Anonyme bannis, 25 jan. 2016, 21h19

Anonyme

Sir Peak était empreint de tolérance, car l'Empire ne deviendrait fort et grand qu'en gommant les divergences de ses sujets.

Seules les religions monothéistes avaient échoué. Les grands Empires n'avaient pus se construire que sur des alliances entre seigneurs et gouvernements, sur la comprehension de leurs peuples et sur l'adoption de leurs Croyances dans le Panthéon des Dieux.

ForceMondistes, Paganistes, Magothistes et Cardanites, tous devaient être acceptés, ainsi ils pouvaient tous vivre ensembles sous la protection et la magnanimité de Régalion III, leur Empereur.

édité le 26.01.2016, 7:42

Anonyme bannis, 26 jan. 2016, 7h26

Anonyme

les dernières actualités à l'Empire, suivez ce lien et cliquez sur Begin pour voir la vidéo !

Anonyme bannis, 9 fév. 2016, 16h06

Anonyme

Après son coup d'état manqué et les deux Magothistes qu'il avait réussi à rallier à sa cause, sikarep III devenait bien vieux.

Il avait maintenant obtenu officiellement l'asile politique chez les Néo-humanistes.

sikarep III avait reçu la nouvelle du gouvernement Néo-humaniste, avec soulagement et grand bonheur, car son cœur, n'en plaise à Sparfell, saignait.

Grâce à la générosité du Primat Tekkeitsertok, sikarep III avait passé son asile politique temporaire de manière fort confortable sur Rezulia. Mais il s'ennuyait, il a donc planifié, avec l'accord du gouvernement Néo-humanistes, de s'établir dans le secteur 38 et d'y déplacer le Clergé de Karn. En effet, ses Archimandrites et ses prêtres n'y étaient plus en sécurité.

sikarep III, accompagné de quelques missionnaires, allaient lancer un mission de conversion sur une base de rebelles athées.

Il allait s'y retirer avec son clergé et consacrer son temps à l'étude des religions et des Dieux oubliés, tel que le cookie Monster, la déesse milka et les marmottes.

édité le 11.02.2016, 23:49

Anonyme bannis, 11 fév. 2016, 23h35

Anonyme

Suite à des pressions politiques d'un certain Shame... sikarep III ordonna à ses archivistes de faire quelques recherches sur le culte oublié de la vieille asperge.

édité le 12.02.2016, 8:48

Anonyme bannis, 12 fév. 2016, 0h30

Anonyme

édité le 12.02.2016, 15:39

Anonyme bannis, 12 fév. 2016, 15h34

Lodis

Un article de l'agence en rapport avec l'empire :)

Chronique d'un soldat à la guerre

édité le 22.02.2016, 18:12

édité le 22.02.2016, 18:13

Lodis, 22 fév. 2016, 14h26

Anonyme

Anonyme bannis, 29 fév. 2016, 17h05

Anonyme

Et pendant ce temps sur les planètes de Sir Peak aka sikarep III

Tiens tout a changé ce matin Je n'y comprends rien C'est la guerre, la guerre Jeunes et vieux grands et petits On est tous ennemis C'est la guerre, la guerre

C'est comme un grand coup de soleil Un vent de folie Rien n'est plus pareil Aujourd'hui Le monde vivant et terré A éradiquer On peut respirer C'est la guerre, la guerre

Plus de bruit plus de fumée Puisqu'on va tous canarder C'est la guerre, la guerre Les PEVs et les conquêtes sont gratuits Et les colos aussi C'est la guerre, la guerre C'est comme un grand coup de soleil Un vent de folie Rien n'est plus pareil Aujourd'hui Depuis le temps qu'on en rêvait Et qu'on en crevait Elle est arrivée

C'est la guerre, la guerre

Merde que ma planète est belle Sans ces hérétiques d’Seldares Plus de cessez-le-feu mais rasons Jusque sur le goudron Merde que ma planète est belle Avec ces soldats qui jouent Qui rigolent et qui cassent tout Qui n'ont plus peur du loup ! Et l'eau c'est vraiment de l'eau Que l'on peut boire au creux des ruisseaux

Venez danser sur ma planète Ce n'est plus défendu C'est la guerre, la guerre En vérité je vous le dis C'est le paradis C'est la guerre, la guerre

C'est comme un grand coup de soleil Un vent de folie Rien n'est plus pareil Aujourd'hui On a les yeux écarquillés Sur l’impérialité Et la liberté C'est la guerre, la guerre.

édité le 24.03.2016, 14:49

Anonyme bannis, 24 mars 2016, 14h45

Anonyme

En référence à la Ballade d'Heisenberg (Breaking Bad), grand maître à penser de sikarep


The Universe's called Asylamba And 22, the Sector.

Among the magothists, His fame has greatly spread 'Cause of a new hope That El Sir Peak has created.

He say he will save your soul And that he's pure in sanity, That powerful message That is running through the universe And the owners of planets Couldn't stop it.

They had the Seldare's market, Tanya and Kaelle. He murdered Tanya while he was fighting his planet . A while before the commandants finished off Kaelle.

El Sir Peak's running hot because He was disrespected, They talk 'bout some "sikarep III" Who now controls the sector 22.

No one knows a thing about him Since they have never seen him. The Empire's about respect And they have never forgiven. This homie's already dead He just hasn't been told so.

Sikarep's fame Has reached down to the Neos humanists. From way over there they want to come, to hear his priests.

That new hope has gone universal.

Now The Magothist's name is well suited. Now it looks just like The Cult 'Cause of all the hopes it's bringing, Except there's a new guide, as "sikarep" he's known.

The Seldares're running hot because They were disrespected, They talk 'bout some "sikarep" Who now controls the sector 22.

No one knows a thing about him Since they have never seen him. From the fury of Zolored No one has ever escaped.

This homie's already dead He just hasn't been told so.

édité le 02.04.2016, 15:08

Anonyme bannis, 2 avr. 2016, 7h01

Tsintao Veladorn

Segment 654, le sénat provisoire impérial, déplacé sur Akhenion, été en sécurité maximum. Un immense champ de force le recouvrait et la Garde Sénatoriale avait été doublé.

Cela faisait maintenant six segments que le régent du trône, Igolov Nospétrolof de Borograd, tentait de remettre l’Empire sur les rails de la gloire. Mais chose ardu lorsqu’on ne possède pas la légitimité du trône. A la demande de la dynaste Elenn, Igolov avait convoqué une assemblée spéciale. En effet, depuis quelque temps, des dynastes souhaitaient mettre en place de nouveau une autorité forte et légitime sur le trône impériale.

De nombreux dynastes et nobles importants avaient fait le déplacement. Le Régent Nospétrolof put accueillir les dynastes Helba, Elenn, Phiphi, huberator, dan4400 , Ephremestre et bien d’autre. Tour à tour les dynastes firent part de leurs inquiétudes ainsi que de leurs attentes. Vint le tour d’Ephremestre Archoura de Loatith de prendre la parole.

-Mes amis, je comprends vos inquiétudes et les partage. Nous sommes tous ici présent, non pas pour nous plaindre, mais pour aller de l’avant. Regardez les troubles politiques dont nous sommes victimes, allons-nous rester encore passifs segment après segment ? Regardez sur cette lointaine ceinture, allons-nous laisser des gouvernements illégitimes saper notre autorité ?

Archoura laissa les murmures devenir plus bruyant, pour qu’ils se transforment en brouhaha. Igolov demanda le silence. Ephremestre reprit.

-Mes amis, l’Empire a traversé de bien plus grave crise. La détermination, le courage, l’ingéniosité de nos prédécesseurs ont fait que nous soyons toujours là, ici séant. Tel les phénix, l’Empire renait de ses cendres avec encore plus de rage. Et nous ne permettrons pas que des imposteurs, des traitres, des félons mettent en danger ce qui a été le berceau de toutes civilisations.

Ephremestre marqua une pose.

-Mes amis, nous devons agir. Cessons les discours stériles, notre sénat et tout ce que nous avons construit est confronté à une crise. Nous sommes au pied du mur et nous devons choisir un Empereur qui sera soutenus de tous. Mettons de coté nos différents…

L’élocution du dynaste Archoura devient de plus en plus lente.

-…c’est pourquoi, je me présente à vous, moi, Ephremestre Archoura de la Maison des Loatoth, en tant qu’héritier du trône Impériale. Parlons franchement entre nous, avec l’accord du sénat, je tente un coup d’État, et je vous conjure de soutenir mon putsch. Notre Empire a besoin d’un dirigeant, je propose donc mes compétences au service de notre faction.

édité le 23.04.2016, 11:53

Tsintao Veladorn, 23 avr. 2016, 11h52

Tsintao Veladorn

Ephremestre Archoura de Leotith, maintenant Pygrhodo 1er, venait d’être couronné au mausolée d’Akhéna. Il avait exclu une grande cérémonie, étaient présents, le Régent, le minimum d’officiel, ses deux garçons et ses deux nièces. Personne d’autre n’avait pu assister à l’évènement. La cérémonie fut aussi réduit à sa plus courte durée, à peine trente minutes avaient suffi au couronnement.

Plus tard, dans son bureau, Pygrhodo 1er travaillait déjà sur les dossiers des affaires impériales. L’ancien Régent Igolov, bien que malgré lui, avait laissé s’empiler des centaines de dossiers à traiter et de décrets à prendre, à chaque fois, bloqués par tel ou tel délégation, repassés en révision, signés par trois commissions et révisés par neuf commissions indépendantes, pour enfin être enterrés dans le jardin du palais impérial.

Aidé d’Igolov Nospétrolof et de sa brillante nièce Meghana, il passa ses premières nuits à promulguer des décrets. Parmi lequel on pouvait compter :

  • Promulgation de la fin de la peine de mort sur le territoire impériale.
  • Rétablissement Grands Jeux Akhéniens.
  • Durcissement des peines criminelles et élargissement des peines de travaux d’intérêts généraux.
  • Obligation de terra former à l’indice T-4 les planètes viables et d’y développer des infrastructures
  • Reconnaissance et excuse officielle du massacre de la rébellion mogol .

Et bien d’autres décrets allaient suivre…

Pygrhodo 1er connu également ses premières réunions diplomatiques officielles avec les représentants des autres factions. Les dissidents de Kovahk furent les premiers à vouloir négocier des accords, rapidement suivi par les gouvernements d’Aphera, des Neo-Humanistes et enfin de la fédération synélectique.

L’Empire devait jouer sur plusieurs tableaux en même temps, ne pas froisser d’éventuels alliés, mais également ne pas provoquer de futurs ennemis. Le stock d’aspirine de la pharmacie de l’Empereur diminua grandement lors des premiers segments de son règne.

Tsintao Veladorn, 27 avr. 2016, 18h26

Tsintao Veladorn

Ephremester était un homme qui allait sur ses quarante-deux segments. Il était issu de la famille Archoura, qui elle-même possédait des liens avec la famille Gloriastre. Son père avait donné deux garçons, Cordylion l’ainé, et Ephremester le cadet donc. Dans le respect le plus total des traditions, Cordylion reçu une formation militaire et se préparait à intégrer un poste dans l’Etat-major de l’armé Akhénienne. Ephremester reçu lui une orientation plutôt politique, il fit ses classes bien entendu, mais il allait devoir siéger au sénat comme tout second garçon de bonne famille. Son père s’est éteint à cent-vingt-sept segments lors du segment 648 de mort naturelle.

Cordylion mit donc ses projets d’intégration militaire à plus tard, il devait aider son frère pour la reprise du domaine familiale et la gestion des affaires impériales. L’Empire traversait encore une crise, les seigneurs kovakhiens préféraient jouer cavaliers seuls pour une histoire d’héritier, les anciens tahars avaient réveillés leurs désirs d’indépendance, et maintenant, les universités d’Aphera se prenaient le droit de se déclarer automnes.

Lors de la trente-sixième séance de l’assemblée exceptionnelle, la vie d’Ephremester bascula. Une bombe à neutron explosa au sénat. Bien que se trouvant dans le hall, Ephremestre reçu près de 5 grays, son visage fut irradié sur toute la mâchoire côté droit. Son frère eu moins de chance, lui se trouvant dans l’hémicycle, il mourut lors de l’explosion. Et comme le malheur appel d’autres malheurs, les épouses de Cordylion et Ephremester étaient également présentes lors de l’attentat, elles aussi perdirent la vie. Lors du segment 648, Ephremester a du faire le deuil de son père, de sa femme, de son frère et de sa belle-sœur. Après son rétablissement, prit d’un immense chagrin, Ephremester failli sombrer dans la folie. Seuls ses deux garçons, Alphios et Proetus, lui ont permis de rester dans le monde de la raison.

Une fois ses blessures intérieures pansaient, Ephremester recueillit ses deux nièces, Danaë et Kassandra. Deux filles formidables, douées d’esprits vifs et d’un caractère bien trempé. Désormais Ephremester se tournait vers le futur, il redoubla alors son travail pour l’Empire.

Bien que le temps estompe petit à petit son deuil, dès qu’Ephremester croisait son reflet dans un miroir, la douleur ressurgissait. Il se jura de tout faire pour redonner à l’Empire sa gloire d’antan.

Tsintao Veladorn, 30 avr. 2016, 14h36

Tsintao Veladorn

« Nous allons y réfléchir, le gouvernement impérial vous recontactera, merci »

Cette phrase, Ephremester avait dû la dire une centaine de fois depuis sa prise de fonction.
L’hologramme s’éteint. L’Empereur regarda Igolov et Kassandra et soupira un peu.

-Ce n’est pas une urgence, mais ses titres, il pourra se les caler là où je pense. Bon reprenons sur la réforme… Elenn ?

Elenn leva la tête. Depuis plusieurs relèves l’Empereur l’avait chargé de revoir le code de loi impériale, ou le « Codex Imperial ».

Cette femme forçait l’admiration d’Ephremester. Elle paraissait très sombre, toujours habillée de noir, les cheveux extrêmement foncés, le teint pâle, et du maquillage toujours noir, voir gris-très-sombre. Il l’avait nommée sans la connaitre vraiment, elle faisait partie de ses sénateurs venus pour remplacer ceux lâchement assassinés. Ses compétences lui avaient fait penser qu’elle serait la mieux qualifiée pour gérer la trésorerie impériale. En travaillant quotidiennement avec Elenn Umbra, Ephremester avait découvert une femme agréable et très sociable, il apprécia de plus en plus sa compagnie.

La Gardienne des Coffre l’informa sur l’avancement de la partie du code du travail et surtout de la partie de l’imposition. Le nouveau code allait lisser, et rendre, d’un point de vue social, les impôts des particuliers et des entreprises plus juste. Une reforme allait viser également la sécurité social et l’assurance maladie, les régimes de ses dernières seront simplifier.

L’Empereur avait sollicité les plus hauts fonctionnaires, mais également des sociologues, des universitaires ainsi que des philosophes afin de repenser totalement l’administration impériale. Les réformes allaient se faire sur une dizaine de segment. Beaucoup de sénateurs avaient légèrement contestés, mais l’Empire était fragile, et une tentative de coup d’État aurait complément mit l’Empire à mal.

-Bien, bien, commenta l’Empereur, … et euh… tududu…, il claqua des doigts, tu as eu le temps pour la déclaration de neutralité ?

Elenn Umbra leva les yeux au ciel et tendit une feuille à son Empereur, qui l'a parcouru rapidement.

-Parfait ! Allez, on envoi ça en message officielle aux différentes ambassades :

Par la suivante, notre Souverain Suprême de la Galaxie connue Pygrhodo 1er déclare :
Au vu de la situation politique passagère instable de l'Empire, Sa Majesté demande aux gouverneurs des provinces périphériques autonomes impériales de régler leurs différents selon leur bon vouloir.
Les territoires centraux impériaux se comporteront en entité neutre et n'interféreront pas dans les actions politiques et militaires concernant ces mêmes régions périphériques. Sont intégrés à ces territoires centraux les zones administrativement placées sous direction impériale des secteurs ponts. Désignés communément par : "Les triangles des ponts."
Toute tentative malveillante dirigée contre les territoires centraux de la galaxie de l'oeil équivaudra à une agression contre l'Ordre Impérial et sera sujette à des représailles d'ampleur conséquentes.
Toute rébellion directe contre l'Ordre Impérial sera réprimandée par un soulèvement massif des armées impériales ainsi que celles des vassaux de Sa Majesté.

Le papier partit directement par holo-fax. Puis Ephremester reprit le papier :

-mmh… Gouverneurs des provinces périphériques autonomes impériales… Je pense que certains vont grincer des dents !
-En même temps, réagit Kassadra, si l’Empire les considère comme provinces, ils n’ont aucune crainte pour une intrusion militaire dans leurs systèmes. -Espérons qu’ils aient la même sagesse de raisonnement ma chère !

La discussion fut interrompue par un holo-fax venant directement d’une ambassade.

-La réaction est rapide, commenta Igolov.

Ephremester lut l’holo-fax, et serra les dents au fur et à mesure de sa lecture. Il passa l’holo-fax, tous eu la même réaction.
L’Empereur convoqua l’Etat-major ainsi que le gouvernement.

Tsintao Veladorn, 2 mai 2016, 20h16

Tsintao Veladorn

Le secrétaire ouvrit la porte du bureau de l’Empereur sans s’être annoncé.

  • Les derniers convois de réfugiés sont arrivés Empereur.
  • Où sont mes enfants ?
  • Les enregistrements des vaisseaux indiquent que le convoi transportant vos garçons et vos nièces a était détruit par les flottes ennemis lors de l’évacuation. Je suis … désolé Empereur.

Ephremester resta debout, face à l’immense baie vitrée de son bureau.

  • Sortez je vous prie.

Le secrétaire s’exécuta.

Les jambes de l’Empereur tremblèrent, il se porta la main au cœur. Un terrible pincement attaqua son organe. Il se pencha en avant, et fini par s’assoir à terre, dos à son bureau. Il ouvrit grand sa bouche, mais aucuns cris de douleur ne purent sortir. Les veines sur son front se gonflèrent. De ses yeux commencèrent à couler des larmes de tristesse. L’afflux sanguin provoqua un saignement de ses narines. Les larmes se mêlèrent au sang sur le coin de la lèvre, et les gouttes s’écrasèrent au sol ou sur la chemise de l’Empereur.

Ephremester resta assis dos au bureau, face à la baie vitré. Il tenta de comprendre pourquoi le destin s’acharnait contre lui. Les membres de sa famille proche avaient désormais tous péris. Seul lui restait, seul dans le malheur, seul dans le chagrin de ses pertes. Lui, qui avait passé sa vie à s’efforcer d’être juste et bon, de s’exprimer toujours dans la mesure et de manière raisonnée, il se voyait récompenser par les Dieux par le pire de châtiment, le deuil de ses propres enfants. Ephremester comprenait à présent le comportement des Empereurs du passé, la où les professeurs d’école ne savaient justifier certains choix retranscrits comme mauvais, maintenant Ephremester comprenait. Etre mis à l’épreuve, avoir son âme broyée, être torturé de l’intérieur, et cela tous les jours, sans un seul moment de répit.

Le secrétaire fit son apparition timide sur le pas de la porte.

  • Empereur Pygrhodo… ?
  • Je suis là Slavoj, un bras se leva au-dessus du bureau, venez m’aider à me relever, et faites venir un médecin, je vous prie.

Quelques minutes plus tard, l’Empereur, assis sur le canapé du bureau, se faisait occulter par son médecin.

  • Alors Doc’ ? Je vous ai connu moins hésitant en 648…
  • Il semblerait que cela soit une cécité soudaine suite à la violence psychologique
  • Temporaire ?
  • Je ne peux vous dire Majesté.
  • Et, je sens de l’humidité sur ma joue ?
  • Oui, effectivement, il semblerait que vos glandes lacrymales soient dérèglées également.
  • Slavoj, notez je vous prie :

Par la suivante, notre Souverain Suprême de la Galaxie connue Pygrhodo 1er annonce :
Pour des raisons diverses et personnelles, l’Empereur prend temporairement congé de ses fonctions impériales.
En son absence, l’intendant Helba est nommé Régent du Trône Imperial, comme le stipule l’article 35-B13 du code Impérial, il assurera la gestion de l’Empire durant le congé de sa Majesté l’Empereur Pygrhodo 1er. Il gouvernera en Son nom et chaque parole aura valeur d'ordre du Souverain Suprême. Que chaque citoyen de l'Empire le considère tel que sa position le demande.
Gloire à l'Empire !

  • Ça sera tout, envoyez cela aux ambassades ainsi qu’à la presse. Faites courir le bruit d’une maladie, Doc’ voyait ce que vous pouvez inventer. Personne, je dis bien personne, ne dois savoir de l’importance de mon affliction et des conséquences physiques, suis-je clair ?
  • Bien Majesté, lui répondirent d’une seule voix le Doc’ et Slavoj
  • Nous partirons, nous trois, à la fin de la relève, pour une petite colonie excentré, en attendant, je souhaite rester seul. Merci.

Tsintao Veladorn, 13 mai 2016, 15h51

Tsintao Veladorn

La rumeur circula rapidement dans les couloirs du sénat impérial, l’Empereur devait faire une apparition lors de la séance du SEG687.

Ephremester arriva dans l’hémicycle. Il avait retrouvé la vue, mais devait s’aider d’une canne pour marcher. Son corps semblait affaibli. Il prit la parole.

Après un long discours ou il rendit hommage à l’ensemble du travail de son gouvernement pendant son absence, il annonça son retrait de trône .Il proposa également de Dynaste Helba comme successeur, un homme de confiance selon lui. L’Empereur annonça également la poursuite des reformes impériales, il demanda la participation de chacun sur la réflexion d’un nouveau système politique, plus juste et prenant la dimensionne humaine plus en considération Ephremester avait en tête un système plus évoluer, plus aboutie que l’Empire existant. Il termina son discours en évoquant l’espoir que chacun devrait allumer au fond de soi. Au delà des factions, l’espoir de vivre dans un monde en harmonieux où les habitants n’aspirent qu’à des vies paisibles.

Son discours fut salué par un tonnerre d'applaudissement, Ephremester savait pertinent que beaucoup de nobles ne partageaient pas son point de vue sur les reformes impériales, mais tous reconnaissaient le travail qu'il avait mené durant plus de trente segments.

Tsintao Veladorn, 26 mai 2016, 11h41

Tsintao Veladorn

L'administration Impériale informe la renonciation de l’Empereur Ephremester Archoura de Loatith dit Pygrhodo 1er.

Suite à une concertation entre dynastes et nobles, le dynaste Helba a été choisi pour mener l’Empire vers sa glorieuse destinée.

Longue vie a l’Empereur Yong-Le 1er !

Canal Diplomatique Akhénienne

édité le 29.05.2016, 21:42

Tsintao Veladorn, 29 mai 2016, 21h42

Tsintao Veladorn

Nous apprenons la disparition de l'Empereur Pygrhodo 1er, Ephremester Archoura de Loatith. Il s'éteint à l'âge de 159 segments, dont 33 de règne sur l'Empire Akhénien. Malgré ses nombreuses afflictions qu’il a connu, l’Empereur décède paisiblement dans son sommeil. Nous nous rappellerons de lui comme un Empereur bon, préférant rassembler plutôt que de diviser.

Citation de Canal Diplomatique Impérial

Tsintao Veladorn, 28 juin 2016, 17h08

Répondre

Se connecterou Créer un compte

Vous devez être connecté pour poster un message