Forum Roleplay Talia l'Arcadienne

Talia l'Arcadienne

Kern

*Sur la luxuriante planète Arcadiae, un soleil généreux baignait de ses rayons les toits et pavés d'Argos. Chacun œuvrait à son labeur, tandis que sur la grand-place, les troupes s'entraînaient au combat. Les arcadiens étaient un peuple fier, fers de lance de Kovahk depuis des générations. Leur tradition militaire était ancrée dans chaque aspect de leur société. La capitale, Argos, avait vu s'élever les premiers vaisseaux qui partirent avec Ragnar Le Borgne affronter Samuaïl Kovahk, avant que la planète ne prête allégeance au nouveau baron.

Ce matin-là, la compagnie des aigles était rassemblée, et se perfectionnait à la lutte, au maniement de l'épée et de la lance. Sur Arcadiae, la maîtrise des arts de combat anciens était au coeur de la vie de guerrier. Les armes à distance étaient méprisées, bien que nécessairement, le peuple avait du s'habituer au combat spatial, où leurs discipline et opiniâtreté les avaient surprenamment fait exceller. Quelques chasseurs volaient en formation serrées au dessus de la resplendissante cité de pierre dorée, les recrues s'entraînant au pilotage.

Talia se trouvait au milieu des femmes et des hommes qui s'entraînaient. Les coups pleuvaient tout autour d'elle, rapides, fluides, meurtriers. Les armes étaient affûtées comme en temps de guerre. Ceux qui saigneraient ici apprendraient leurs leçons, ou mourraient bien avant que la compagnie n'aille en guerre. Telle était la loi arcadienne, celle qui régissait la vie des meilleurs guerriers que Kovahk n'ait jamais vu. Talia souria en voyant un jeune argien projeté au sol par un vétéran :

  • Applique-toi, Télémaque, la prochaine fois, Emmon ne te laissera pas t'en sortir aussi facilement !

Essoufflé, la recrue salua son officier, avant de se tourner à nouveau vers son adversaire. Il se jeta sauvagement sur lui. Emmon l'accueillit d'un direct du droit au visage, qui l'envoya à terre à nouveau.

  • Je crois qu'il commence à y prendre goût ! s'exclama le vieux guerrier.
  • On le mettra en première ligne. Ainsi allongé, il pourra trancher les chevilles de ses ennemis sans même qu'ils ne le voient !

Les combattants autour rirent aux éclats. Enragé, Télémaque se releva avec un cri plein de furie, avant d'asséner à Emmon un violent coup au ventre. Pour toute réponse, le genou du guerrier vint cueillir le jeune homme dans l'aine, avant de le saisir et le balancer contre le sable du terrain d'entraînement.

  • Assez pour le moment, intervint Talia. Va te désaltérer, et reprend l'entraînement.

Le combattant salua à nouveau, et fila vers le point d'eau le plus proche. Talia s'approcha d'Emmon.

  • Prêt pour un défi à ta hauteur, fléau des recrues ?
  • J'espère que tu es en forme, je n'aimerais pas perdre mon temps !

Avant même qu'il ne finisse sa phrase, Talia envoya son pied vers la figure du guerrier. Nullement surpris, il bloqua avec une aisance insolente, et attrapa une épée dans le râtelier derrière lui. Talia fit glisser sa lame hors du fourreau en pivotant, juste à temps pour bloquer un premier coup puissant. Elle éjecta la lame d'un coup de garde avant de se laisser tomber de tout son poids pour porter un coup rapide, en passant sous le revers d'Emmon. Celui-ci réagit instinctivement et ôta sa jambe du passage de la lame, l'esquivant facilement. Talia utilisa alors l'élan de sa chute pour pivoter, et envoyer le plat de son pied dans le ventre du guerrier, qui fut projeté en arrière. Il fit une roulade, immédiatement prêt à repasser à l'attaque, et laissa juste le temps à Talia de remarquer une présence inhabituelle près d'eux avant de charger. Au bout de plusieurs passes d'armes, les deux épéistes lièrent leurs lames, poussant de toutes leurs forces. C'est finalement l'inconnu qui interrompit le combat.

  • Capitaine, le général Alcidas requiert votre présence.
  • Eh bien Emmon, il semblerait que je devrai t'estourbir une prochaine fois.
  • Tâche de t'entraîner, d'ici-là !

Kern, 20 sept. 2017, 18h07

Répondre

Se connecterou Créer un compte

Vous devez être connecté pour poster un message