Forum Roleplay La révolte seldarine I et II : Thalie et Tylah

La révolte seldarine I et II : Thalie et Tylah

Tylah / Sherilyn / Jayden

Thalie se souvenait fort bien de son arrivée dans le secteur 26.

Elle avait jeté son dévolu sur une toute petite planète dans un système totalement inhabité au milieu des Cardanites. Sa présence était passée inaperçue pendant plusieurs segments, chacun aux alentours vacant à ses occupations et personne ne semblait s’intéresser à la jeune fille fort discrète. Personne sauf un certain Sikarep II qui avait déposé dans sa boîte aux lettres électronique un petit message dans lequel il l’appelait « Ma fille », appelait sur elle la bienveillance de Ahriman et d’autres Dieux qu’honorent les Cardanites mais dont Thalie n’avait même jamais entendu le nom, lui enjoignant de rejoindre leur mouvement. Par timidité et il faut bien l’avouer aussi un peu par crainte, Thalie n’avait pas répondu à ce curieux message, et l’avait détruit immédiatement après la lecture par l'holoscripteur .

Après avoir coquettement décoré sa planète, elle décida d’en acquérir une seconde dans le secteur 25, puis une troisième jusqu’à en posséder une douzaine réparties sur tout le territoire de la Marche de Cardan. Ses affaires étaient florissantes, ses routes commerciales étaient fort rentables. En effet, de riches commerçants de l’Empire, dont un certain Kikob lui faisaient régulièrement de nouvelles propositions commerciales très très intéressantes qu’elle ne pouvait refuser.

Thalie s’intéressait peu à la vie politique, mais elle sentait que les relations diplomatiques avec les factions frontalières devenaient tendues. Comme elle avait choisi avec le plus grand soin ses petites planètes, toutes de bonnes planètes pleines de ressources, elle n’eut pas de difficultés à lancer la production de vaisseaux dans ses nouveaux chantiers. Elle voulait se constituer une solide armée capable de défendre ses jolies planètes auxquelles elle tenait tant.

Elle s’était un peu renseignée, en tendant l’oreille par-ci, par-là sur la composition des flottes optimales et elle avait recruté de nombreux officiers ignorant tout de l’art de la guerre qu’elle avait elle-même formés et qui avaient rapidement et brillamment obtenu le grade de colonel.

Puis un jour, le gouvernement disparut. Pfuit… Beaucoup de Cardanites s’enfuirent également. La ligue, les puissants alliés de la Marche attaquaient maintenant sur les territoires du nord. Sikarep II lançaient régulièrement des appels afin de rassembler les quelques forces restantes. Thalie n’avait nulle part où aller. Sa vie était ici. Elle se devait de défendre la faction qui l’avait accueillie. Elle décida donc de rejoindre l’armée de Sikarep II. Et c’est ainsi qu’elle fit ses premiers combats.

L’ennemi était fort, rompu aux grandes batailles. Les Cardanites étaient peu nombreux, novices en la matière. Ils eurent peu de succès dans leurs attaques. Les Seldares en rencontrèrent plus dans les leurs. Les armées impériales, parmi lesquelles elle reconnut entre autres les armées de Kikob, étaient entrées dans les territoires du sud et tentaient de conquérir les plus jolies planètes. Thalie perdit plusieurs des siennes. Elle tenta d’en reprendre certaines en vain. Sa capitale fut également conquise par l’Empire.

Comme à chaque fois qu’elle réussissait à fermer les yeux, le même cauchemar…Son sommeil était agité. Et invariablement, c’était lorsqu’elle revivait ses dernières heures en secteurs cardanites que Tylah se réveillait en sueur et le visage couvert de larmes. Elle mit quelques instants à se rappeler où elle se trouvait... Elle s’était assoupie sur une table de l’Asylam-bar, le Bar inter-faction.

Ses esprits retrouvés, Tylah se remémora son arrivée dans l’Empire. Après la perte de sa capitale dans le secteur 26, Thalie fut contrainte à l’exil. Elle s’enfuit sur le seul vaisseau qui était sorti indemne des attaques impériales: un petit pégase qui était sorti du chantier alpha juste avant que la planète ne soit conquise et au bord duquel elle réussit à échapper à une mort quasi certaine ou pire encore, au déshonneur.

Elle avait choisi d’aller trouver refuge dans l’Empire afin d’apprendre tout l’art des combats. Elle décida de changer d’identité, en partie pour commencer une nouvelle vie, mais surtout pour tenter d’oublier les moments douloureux et devint Tylah Pinroz. Elle entreprit une transformation et le rasage de son crâne termina sa métamorphose.

Comme lorsqu’elle était arrivée au sein de la Marche de Cardan, Tylah posa son vaisseau avec délicatesse sur une planète bien éloignée des frontières de la faction. A proximité se trouvaient des géantes gazeuses et des poches de gaz sur lesquelles elle pourrait bientôt extraire du gaz noble ce qui lui assurerait des revenus conséquents. Et pour le moment le voisin le plus proche se trouvait à plus de 10 années-lumière : la planète parfaite selon ses critères.

Un nouvel Empereur venait d’arriver au pouvoir, et avec lui, les relations diplomatiques avec les factions attenantes avaient changé avec une tendance à la neutralité. Les différents chefs de gouvernement se jaugeaient et étaient dans l’expectative. L’Empereur cherchait une personne de confiance pour le poste d’intendant. Tylah se présenta. Il la reçut immédiatement et elle dut lui faire grande impression, car elle obtint le poste malgré ses origines et son manque évident d’expérience dans le domaine politique. Ell e ne voulait pas que la même mésaventure se reproduise et connaître à nouveau la perte de ses planètes. Cette fois, elle voulait être au fait de tout ce qui avait trait avec la diplomatie. Les relations de l’Empire avec la Ligue et avec la Nerve ne tardèrent pas à se durcir, tandis que celles avec la Marche de Cardan, allaient dans le sens d’une alliance.

Elle voulait également tout connaître de l’art de la guerre et pour cela elle décida d’apprendre aux côtés du guerrier le plus courageux et le plus vaillant de l’Empire. Le meilleur moyen pour le trouver était encore de fréquenter l’Asylambar. En effet, après avoir bu quelques verres d'alcool de foin, les langues se déliaient facilement. Certains ne se lassaient pas de vanter les exploits des guerriers de leurs factions respectives, et même parfois racontaient les histoires entendues ici même quelques jours auparavant. Les guerriers, en ces temps troublés étaient considérés comme des héros et leurs exploits se répandaient comme des légendes anciennes. Après plusieurs passages dans le bar intergalactique, Tylah en avait déduit que le meilleur guerrier de l’empire était sans aucune contestation possible Alyxander Hawk que certains appelaient Pnown en référence aux nombreuses prises de guerres qu’il avait à son actif. Elle était en train de s’interroger sur l’endroit où elle pourrait rencontrer Alyxander Hawk, et de se demander de quelle manière l’aborder afin qu’il accepte de la prendre comme apprentie guerrière, quand soudain … Les portes de l'asylambar s'ouvrirent brusquement ... mais elles ne claquèrent pas.

Tous les regards se dirigèrent vers celui qui venait d’entrer et immédiatement le silence se fit. “Yo Beau Gosse” lança le nouvel arrivant en s’adressant à Jim et en avançant vers le bar, “Comme d’hab, s’il te plaît.” Tandis que le barman s’affairait à la préparation du cocktail demandé, Alyxander Hawk, car il s’agissait bien de lui, prit place sur un confortable tabouret. Tylah l’avait immédiatement reconnu, uniquement grâce à tout ce qu’elle avait entendu ici à son sujet. Vêtu de l’uniforme de parade de l’armée Impériale, il retira son képi découvrant ainsi ses cheveux blonds coupés très courts et le déposa sur le bar à ses côtés. Malgré sa jeunesse, il portait sur le côté gauche de la poitrine une kyrielle de médailles. De tout son être émanait une impression de puissance, de détermination et d’énergie dans laquelle cependant ne transparaissait aucune violence. Il but le verre que Jim venait de déposer devant lui tout en échangeant quelques banalités avec les personnes accoudées au comptoir puis se leva et salua l’assemblée avant de quitter le bar comme il était venu.

Tylah se leva prestement, sortit juste à sa suite et lui emboîta le pas. Elle dut presque courir pour se maintenir à sa hauteur et arriver en même temps que lui auprès du superbe phénix battant pavillon rouge stationné à proximité. Elle n’en avait jamais vu d’aussi près, l’armée de Cardan n’en possédant aucun C’est alors qu’il sembla remarquer sa présence et la fixa sans mot dire de ses yeux bleu acier. Tylah était impressionnée, mais elle fit de son mieux pour n’en rien laisser paraître. Elle lui fit part de sa requête sans qu’il ne l’interrompe, mais pendant qu’elle parlait, elle redoutait que sa demande ne se termine par une fin de non recevoir. Après tout, pourquoi l'aiderait-il ? Cependant, lorsqu’elle eut fini, il dit simplement : “Demain soir 20h, viens dans le secteur 7 avec tes flottes.” Il monta à bord du Phénix. Tylah resta seule sur la plateforme devant l’Asylambar, le coeur rempli de joie et pleine d’espoir pour l’aboutissement de son projet. Le lendemain, elle était tellement impatiente qu’elle arriva très en avance au rendez-vous. Elle avait emmené ses 3 meilleures recrues, Vollore, Orcen et Galahad qui venaient de passer le grade de colonel, aux commandes chacun d’une flotte dont elle avait vérifié toute la journée la composition et le bon état de chaque vaisseau. Alyxander Hawk arriva ponctuel, fidèle à sa réputation. Il descendit de son phénix, salua la jeune fille et ayant remonté ses lunettes de conduite spatiale sur sa tête, entreprit une inspection minutieuse des trois flottes, ponctuée de “Hum…” et de “Mouais...”

Pendant de nombreux segments, Alyxander lui enseigna l’art de la guerre, corrigeant ses erreurs de composition de flottes et lui donnant moults conseils tactiques que Tylah notait consciencieusement sur un petit cahier électronique.. Puis un jour enfin, il lui déclara qu’elle était prête et que si elle le souhaitait, elle pourrait l’accompagner enfin en opération. Cette annonce la remplit évidemment de joie, mais aussi d’inquiétude : saura-t-elle se montrer à la hauteur ? Entre temps, l’alliance Empire-Cardan avait été signée, et la plupart des opérations auxquelles elle participa avaient pour but d’aider les alliés de l’Empire contre la Ligue qui envahissait les secteurs du nord et la Nerve qui attaquait sans relâche au sud. Pendant de longs segments, les combats firent rage. Les flottes de Tylah s’en sortaient plutôt bien et elle prenait de l’assurance. Ce fut cependant avec un grand soulagement qu’elle accueillit la nouvelle de la victoire de Cardan contre ses ennemis.

édité le 27.12.2016, 17:08

Tylah / Sherilyn / Jayden, 27 déc. 2016, 16h54

Tylah / Sherilyn / Jayden

Le jour suivant, à l’heure prévue, elle se rendit au lieu de rendez-vous fixé, point de départ des opérations du jour. Alyxander était déjà arrivé et l’attendait à côté de son vaisseau. Elle s’approcha et immédiatement il comprit : elle repartait vivre au milieu des Cardanites. Les larmes plein les yeux, elle se jeta dans ses bras. Il la serra un long moment contre lui, lui glissa “Bonne chance” dans l’oreille et la regarda s’éloigner. Au moment où elle atteignait le phénix qu’elle pilotait maintenant, elle se retourna ; il eut juste le temps de rabattre ses lunettes devant ses yeux et d’esquisser un sourire pour qu’elle ne s’aperçoive pas de la détresse qui l’avait envahi. Elle monta à bord de son vaisseau et amorça les manoeuvres de décollage.

Il resta là, à fixer le vaisseau qui s’éloignait dans le ciel bien longtemps après qu’il soit devenu complètement invisible. Soudain, il regagna son Phénix en courant et activa le transpondeur pour entrer en communication avec le Phénix de Tylah. La liaison établie, il s'écria : "Tylah ! reviens je t'en conjure ! Je ne peux supporter l'idée de ne plus te revoir et encore moins celle de risquer de me retrouver contre toi et de devoir te combattre... comment pourrais-je envisager de continuer sans toi ? … S'il te plaît... reviens ! " Ces dernières paroles finirent dans un murmure empli de douleur. La seule réponse qu'il reçut fut un silence qui lui parut éternel et qui ne fut brisé que par le bip annonçant la fin de la transmission. Ce bip, il l’avait entendu tant de fois lorsqu’il partait en mission avec Tylah et qu’ils discutaient longuement avant d’atteindre leurs objectifs, volant dans leurs vaisseaux respectifs côte à côte. Cette fois, ce petit son aigu l’assomma totalement car il signifiait la fin de l'espoir de la revoir un jour. Alyxander resta longtemps à bord de son vaisseau, effondré. Enfin, il se décida à rentrer à la base. Il activa plusieurs boutons et actionna quelques manettes. Les moteurs du Phénix se mirent à ronronner. Un dernier regard en direction de Cardan. Mais … Etait-ce possible ?... Non, il ne rêvait pas ; le phénix de Tylah revenait. Il sentit son coeur battre plus fort et plus rapidement dans sa poitrine. Le vaisseau se posa, la porte s’ouvrit et Tylah sauta à terre.

De son côté, en quittant les bras d’Alyxander, Tylah avait le coeur gros. Certes, la décision de retourner à Cardan était sienne. Mais il aurait suffi de peu pour qu’elle renonce à ce projet. Depuis leur première rencontre, une réelle complicité était née entre eux. Des sentiments très forts les unissaient, même si aucun des deux ne voulait se l’avouer. Avant de remonter à bord de son phénix, elle remit les lunettes de conduite spatiale qu’elle portait à l’aide d’une chaînette autour de son cou et se retourna pour le regarder une dernière fois. Il n’avait pas bougé, mais lui aussi portait maintenant ses lunettes, sans doute pour se protéger des rayons lumineux néfastes. Il lui sourit et lui fit un petit signe de la main. Elle remonta à bord et procéda au décollage.

Elle fit virer le phénix et activa la commande de Propulsion hyperspatiale. Elle allait pénétrer dans l’espace Cardanite, quand soudain, le transpondeur s’alluma et diffusa le message d’Alyxander. La communication fut coupée brusquement : ce devait être l’action des brouilleurs de communication de la Marche. Elle s’aperçut qu’elle pleurait : pourquoi ne lui avait-il pas dit tout cela avant qu’elle ne parte ? De nouveau le phénix vira et il repartit dans la direction d’où il venait.

Il la regardait, incrédule. Elle était revenue. Elle se tenait là, debout tout près de lui. Il bondit plutôt qu’il ne descendit de son vaisseau et fit en courant les quelques mètres qui les séparaient encore. Arrivé auprès d’elle, il s’arrêta et retirant ses lunettes, découvrit ses yeux bleu acier dans lesquels elle vit une douceur inhabituelle. Lentement, il se rapprocha de Tylah, l’attira vers lui et la serra fort dans ses bras.

Tylah / Sherilyn / Jayden, 27 déc. 2016, 17h04

Répondre

Se connecterou Créer un compte

Vous devez être connecté pour poster un message